Wallonie : 4,425 millions d’euros pour le Plan grande dépendance handicap

Wallonie : 4,425 millions d’euros pour le Plan grande dépendance handicap


2011 : la Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme introduisait une réclamation à l’encontre de la Belgique devant le Comité européen des Droits sociaux du Conseil de l’Europe concernant l’accueil des personnes handicapées sur son territoire.

Pointés du doigt, l’insuffisance des solutions d’accueil pour les personnes moins-valides frappées de grande dépendance mais aussi le manque et la diversité de celles-ci ainsi que les obstacles rencontrés dans la procédure d’inscription sur une liste d’attente en vue d’une solution d’accueil appropriée.

Bref un tableau très sombre qui a abouti par une condamnation officielle émanant du Conseil de l’Europe et du Comité européen des droits sociaux qui a estimé que la Belgique violait la Charte sociale européenne.

En réaction à cette condamnation et dans le but de respecter la Charte, la Wallonie a décidé de réagir.

Celle-ci a décidé de mettre en oeuvre un « Plan Grande Dépendance » dont l’impact budgétaire global est estimé à 4.425.000 euros qui prévoit, en 2014, les mesures suivantes :

1 – Création de places / cas prioritaires : 1.600.000 euros soit +/- 50 places. L’objectif est de créer 50 à 60 places supplémentaires chaque année future pour atteindre un minimum de 500 places supplémentaires à l’échéance de l’actuel contrat de gestion (2017) sachant que, de 2009 à 2013, 260 places ont été créées.

2 – Concernant le Budget d’Assistance Personnelle (BAP) : 750.000 euros seront injectés ce qui permet d’intégrer 100 bénéficiaires supplémentaires. Au total, il y aurait environ 450 bénéficiaires. L’objectif est d’atteindre au moins 750 bénéficiaires en 2017.

3 – Services ambulatoires (services d’accompagnement) : 800.000 euros soit environ 300 bénéficiaires supplémentaires. L’objectif est d’atteindre 9 000 bénéficiaires de ces services en 2017

4 – Logements et accueil de jour : 1.275 000 euros soit environ 700 bénéficiaires supplémentaires. L’objectif est d’atteindre environ 4.000 bénéficiaires en 2017.

Il s’agit d’un pas dans la bonne direction devant permettre la création de places d’accueil supplémentaires et d’hébergement pour les personnes présentant un handicap de grande dépendance mais également de multiplier les offres de services alternatives afin de répondre aux demandes légitimes des bénéficiaires et des familles.

Attention, tout n’est pas gagné d’avance vu l’ampleur du problème de la grande dépendance en Belgique et il y aura lieu de rester extrêmement vigilant à l’avenir.

En effet, ces montants permettent un certain rattrapage mais ne suffiront pas à apporter une solution durable à la problématique.

Pas de cri de victoire donc ici surtout par le fait qu’il aura fallu attendre pendant plusieurs années une condamnation de la Belgique afin de pouvoir réaliser un petit pas dans le bon sens…


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 30 septembre 2013 dans la catégorie Institutionnel & Droit

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire