Vidéo YouTube : résultat de la rencontre suite à l'incivilité d'un policier envers un conducteur handicapé

Vidéo YouTube : résultat de la rencontre suite à l’incivilité d’un policier envers un conducteur handicapé


Petit retour en arrière : le 19 décembre 2013, nous vous faisions part (alors que alors que la vidéo YouTube ne totalisait encore à ce moment qu’une centaine de visualisations), de l’enregistrement d’une conversation très peu conviviale entre un fonctionnaire de police et François Castellazzi, conducteur handicapé en fauteuil roulant dont le véhicule avait été rendu inaccessible pendant 45 minutes à cause de la présence d’un véhicule de police garé à moitié sur sa place de stationnement réservée.

Bien plus que cet évènement peu plaisant (qui aurait pu en rester au stade d’une information banale et locale), s’est la façon dont le fonctionnaire de police a répondu le conducteur handicapé, (avec arrogance et mauvaise foi) qui a choqué la grande majorité de l’opinion publique. (Entendre ici la conversation)

Depuis, cette vidéo YouTube a connu une diffusion extraordinaire sur internet et ceci grâce à l’effet amplificateur des réseaux sociaux. Actuellement, elle a été vue plus de 878.000 fois.

La pression médiatique liée à cette affaire a alors poussé les autorités à réagir officiellement en organisant une rencontre entre les protagonistes pour tirer au clair les circonstances navrantes de celle-ci.

François Castellazzi, de son coté, a toujours clamé que le fait de diffuser cette vidéo sur internet n’avait pas pour but de jeter la vindicte populaire sur la police mais bien de faire passer un message de nature pédagogique dans le grand public pour montrer a quel point le non respect des places de stationnement pour personnes handicapées était un problème majeur et récurent.

S’il ne désirait pas porter plainte contre le fonctionnaire de police, il réclamait toutefois une explication claire et précise en présence de la hiérarchie policière et des excuses pour ce comportement peu souhaitable et apprécié.

Cette rencontre a eu lieu 24 décembre 2013 et, (est-ce l’esprit de Noël ?) elle a permis de dissiper tout malentendu sur le comportement des deux parties, avec notamment les excuses du fonctionnaire de Police en question.

Notons que si les relations se sont régularisées entre les deux protagonistes, la vidéo aura eu également pour effet de faire bouger la direction du centre commercial ou se sont déroulés les faits. Celle-ci a décidé de réserver une place de stationnement clairement identifiée pour les véhicules de police et de secours afin de faciliter leurs interventions.

Tout le monde est donc gagnant dans cette affaire : le fonctionnaire de police qui aura sans doute compris qu’une relation de qualité, juste et pondérée reste toujours indispensable avec le citoyen civique, le grand public qui aura été sensibilisé à la problématique du stationnement réservé aux personnes handicapées et puis l’ensemble des services de secours qui voient l’accès au centre commercial facilité. Dommage qu’il ait fallu un conflit et une pression médiatique pour arriver à ce résultat.

Vous trouverez ci-dessous la deuxième vidéo réponse >


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 13 janvier 2014 dans la catégorie Institutionnel & Droit,Institutionnel et Droit,Médias & Evénements,Médias et Evénements

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire