USA : scandale, Verizon utilise le handicap pour menacer la neutralité du net.

USA : scandale, Verizon utilise le handicap pour menacer la neutralité du net.


La neutralité de l’internet, vous connaissez ? C’est un principe qui garanti l’égalité de traitement de tous les flux de données sur Internet. Ce principe exclu ainsi toute discrimination à l’égard de la source, de la destination ou du contenu de l’information transmise sur le web.

Cette règle d’égalité de traitement (dans les coûts) empêche de nombreux opérateurs financiers d’augmenter leurs bénéfices en appliquant des tarifs différenciés.

L’enjeu est de taille, c’est ainsi que le Parlement Européen a adopté à une très forte majorité une version amendée du rapport Castillo, qui instaure pour la première fois et protège la neutralité du net en Europe.

Si la neutralité du net est préservée en Europe, il n’en n’est rien aux USA ou une guerre juridique sanglante a lieu depuis plusieurs mois.

Les Lobbyistes des FAI se sont rués dans les couloirs du Congrès de Washington DC pour empêcher cette neutralité qui briderait, selon eux, les possibilités de gains financiers des FAI et donc de réduirait leurs investissements au sein des infrastructures si nécessaires pour assurer un service de qualité.

C’est ainsi qu’il y a peu de temps, la célèbre société NETFLIX (vidéo à la demande sur internet) a signé un gigantesque chèque au célèbre FAI COMCAST afin de s’assurer auprès de l’opérateur un meilleur débit sur son réseau. Netflix avait en effet constaté que les abonnés Comcast souffraient de débits jugés trop lents pour recevoir ses vidéos de manière assez confortable.

Depuis la signature de cet accord financier entre COMCAST et NETFLIX, on a pu constater que le trafic de données à été augmenté de 65% ce qui permet enfin aux abonnés NETFLIX de regarder une vidéo sans coupures.

Ce type d’accord serait totalement interdit dans le cadre de la neutralité du net ou, d’une façon tri simple, quiconque ne peut limiter ou dégrader délibérément son service pour obtenir plus d’argent.

On comprend donc que les FAI américains luttent de toute leurs forces pour empêcher cette neutralité sur leur territoire.

Si tous les arguments des lobbies sont jeté à la tête des Congressistes, il en est un qui a particulièrement choqué.

En effet, VERIZON, un important FAI américain, a utilisé un argument d’une malhonnêteté intellectuelle certaine : un internet neutre serait néfaste pour les personnes en situation de handicap. Du jamais vu !

Voici donc les personnes handicapées utilisées d’une façon malhonnête par les lobbies afin de préserver les intérêts financiers de VERIZON.

En effet, les lobbyistes défendant VERIZON ont expliqué aux Congressistes que la société se doit d’offrir un accès Internet plus rapide afin de répondre aux besoins des clients aveugles, sourds et handicapés dont les vies peuvent dépendre d’un accès performants aux services médicaux connectés à Internet.

Donc maintenir la neutralité du net serait néfaste pour les personnes handicapées. Autre traduction : permettez aux FAI de faire payer (certains diront cracher au bassinet) les firmes qui utilisent plus intensivement nos réseaux ou les plus faibles en pâtiront (et même pourraient en mourir). Du jamais vu !

Preuve que l’on marche sur le fil du rasoir et que l’honnêteté intellectuelle de la démarche est peu évidente, VERIZON n’a pas voulu pas confirmer que ses lobbyistes utilisent l’argumentaire du handicap au Congrès, mais, un porte-parole du FAI a « touché en botte » en déclarant que la position de l’entreprise sur la récente proposition de la neutralité du net n’était pas de mauvaise foi.

Rapellons ici que les lobbyistes ont été rémunéré à hauteur de 19 millions de dollars au premier trimestre de l’année 2014, 68% de cette somme aurait été dépensée rien que pour le lobbying liée à la neutralité d’Internet. C’est dire que tout les coups sont permis et manifestement même les moins reluisants.

Utiliser le handicap comme argument dans la guerre totale qui vise à s’accaparer les clés de l’accès à Internet aux Etats Unis n’est digne de personne et ne grandit pas les démarches de grandes sociétés aux intérêts financiers gigantesques comme VERIZON.

LIEN WIKIPEDIA SUR LA NEUTRALITE DU WEB.

LIEN MOTHER JONES AU SUJET DE L’AFFAIRE VERIZON/HANDICAP.


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 17 juin 2014 dans la catégorie Institutionnel & Droit,Technologie & Futur

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire