Un handicapé se blesse violemment dans un transport adapté faute de sécurité élémentaire : Sans suite déclare la justice Française !

( Cet article vous a intéressé ? Merci de voter ci-dessus afin d’en assurer la publication sur Blogonet )

Sangle de fixation pour fauteuil roulantDrapeau France Un mobile dans un mobile ! Voila bien une situation des plus dangereuse qui oblige les transporteurs de personnes handicapées à bien arrimer le siège au plancher du véhicule et à rouler prudemment en mode  » défensif « . Voici tout ce qui n’a pas été respecté par le transporteur « spécialisé » de Philippe Falaux (jeune myopathe Bordelais) qui assurait la navette vers l’aéroport de Roissy. Gravement blessé , le transporteur l’a quand même fait embarquer dans l’avion ! C’est en voyant l’état du jeune homme qu’une hôtesse de l’air de l’avion en partance pour l’Autriche a alerté les autorités sanitaires de l’aéroport de Roissy. Après avoir porté plainte devant la justice, le parquet de Bobigny a classée l’affaire sans suite le 19 février… Une affaire scandaleuse à tout les niveau qui ne devrait pas en rester la ! ( Lire la suite en page intérieure ).

Un accident par défaut de prévoyance et sécurité :

L’affaire remonte au 26 juillet 2008. Philippe âgé de 20 ans et se déplaçant en fauteuil roulant s’apprête à partir en voyage en Autriche. Le vol Bordeaux-Paris, avec son accompagnateur, s’est parfaitement déroulé mais il doit changer d’avion à l’aéroport de Roissy. Un chauffeur de la société Axxicom, spécialisée dans le transport des personnes handicapées doit assurer son transfert terrestre jusqu’au bon terminal.
Avec force de laxisme, le chauffeur n’a pas attaché son fauteuil roulant, faute, visiblement, de sangles ( Une grave négligence au regard des règles de sécurité ) mais de plus, selon les témoignages, il roule à une vitesse excessive pour rattraper le retard après s’être égaré, le chauffeur a freiné brutalement, ce qui a entraîné une chute en arrière du fauteuil de Philippe.

Blessé et embarqué en avion :

Sous la violence du choc, son appui tête a cassé net et les vis sur la base arrière du siège se sont enfoncées dans le métal de la barre. Traumatisé, Philippe a subi trois crises d’épilepsie et a été blessé (hématome interne de 8 cm). Une situation, qui n’a pas empêché le chauffeur de le faire embarquer dans l’avion. C’est en voyant l’état du passager qu’une hôtesse de l’air de l’avion en partance pour l’Autriche a alerté les autorités sanitaires de l’aéroport de Roissy.

Une plainte classée sans suite :

Sa famille, au vu de la responsabilité du chauffeur et de la légèreté avec laquelle il a agit dans ces circonstances exécrables, a décidé de porter plainte, mais c’est avec stupeur que l’on apprend que le parquet de Bobigny décide de classer l’affaire sans suite. Indignée, la famille a décidé aujourd’hui de porter le dossier en justice avec l’aide d’un avocat. Comble de l’ironie quant à la légèreté avec laquelle la justice à considéré cette affaire, cet accident est intervenu le premier jour de l’application en France d’un règlement adopté par le Parlement européen permettant aux personnes à mobilité réduite de voyager sans difficulté par avion et dans les aéroports d’Europe. Manifestement il faudra peut-être mort d’homme avant que l’on ne tienne compte de ce type de problème au niveau du parquet … Maître Landete, avocat de Philippe et de sa famille est chargé de relancer la plainte et de défendre sa cause devant une justice manifestement trop occupée ou trop laxiste .
Affaire à suivre …

( Source : http://www.aqui.fr )

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 18 juin 2009 dans la catégorie 2009,Auto-car-moto

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire