Un enfant autiste sanctionné par Xbox Live : tricherie d'après Microsoft, don spécial d'après sa maman.

Un enfant autiste sanctionné par Xbox Live : tricherie d’après Microsoft, don spécial d’après sa maman.


Julias_Jackson.jpegL’affaire n’est pas banale mais nous n’en connaitrons certainement jamais la fin car Jennifer Zdenek, la maman du jeune garçon autiste, a décidé d’abandonner la défense de ses intérêts devant Microsoft.

Mais avant toute chose, revenons à la genèse de cette histoire.

Julias est un très jeune garçon de onze ans qui est autiste.

L’un de ses centres d’intérêt est le jeu vidéo qui l’aide par ailleurs à combattre ses troubles, notamment liés à la vie sociale.

Il joue comme beaucoup d’autres « gamers » sur Xbox Live.

Rien de très exceptionnel me direz-vous… sans doute que non sauf que Julias Jackson serait, d’après sa maman, si bon aux jeux vidéo qu’il pourrait même les maîtriser « en trois à quatre jours seulement ».

Cette capacité à maitriser hyper rapidement les jeux le place vraiment dans une catégorie « hors norme ».

Cette caractéristique proviendrait, ni plus ni moins, de l’autisme dont il souffre, qui le doterait de capacités hors du commun lui permettant d’apprendre et d’assimiler des concepts bien plus rapidement que les autres joueurs valides.

Ceci n’aurait rien d’étonnant car il est reconnu que beaucoup d’autistes développent des dons très particuliers dans certains domaines ( calculs ect… )

Seulement voilà… ses performances exceptionnelles ont paru tellement étrange à Microsoft que les gestionnaires de Xbox Live l’ont fichés comme « tricheur ».

Les sanctions pour ce type « d’infraction » sont bien connues des joueurs : une mention « tricheur » est affichée en dessous de son gamertag après avoir effacé tout ses scores.

Pour le garçon, le fait d’avoir perdu toutes ses victoires et trophées est très perturbant.

Jennifer Zdenek a décidé d’expliquer la situation à Microsoft en envoyant un mail ou elle explique que son garçon est autiste, qu’il est surdoué en jeux vidéo et qu’ils ont sans doute mal interprété la situation. De plus, elle mentionne que jouer en ligne lui permet notamment de surmonter un peu sa maladie et que le fait de se voir dépossédé de ses scores est perturbant pour lui.

La réponse de Microsoft ne s’est pas faite attendre. La multinationale explique que les résultats obtenus par Julian relèvent indubitablement de la tricherie car l’état d’avancement de son personnage était impossible en respectant les règles du jeu en ligne.

De plus se greffe aussi une autre raison comme quoi le jeune garçon aurait donné ses identifiants à un autre joueur qui lui aurait promis d’améliorer son personnage.

Devant l’imbroglio de la situation et la fin de non recevoir de Microsoft, la maman de Julian a décidé de lâcher l’affaire en affirmant qu’elle préférait employer son temps et son énergie à aider son fils plutôt qu’à combattre la multinationale.

Enfin, vu la situation particulière de ce jeune garçon et vu la propension bien connue de son entourage de voir en lui un surdoué du jeux « grâce » à son autisme avéré on aurait tendance à dire à Microsoft : « Voyons messieurs tout ceci n’est qu’un jeu, personne n’a été réellement lésé et comme l’on dit dans le doute autant s’abstenir ».

Parfois le monde du business fini par apporter de l’importance à ce qui n’en n’est pas…

Avec un peu de flexibilité intellectuelle et en ne se prenant pas trop au sérieux, la firme aurait très bien pu lever un « tag » et réinjecter le score afin que le garçon ne soit pas perturbé dans sa différence psychique.

Sans doute vont-ils rétorquer que cela ne serait pas juste vis à vis des autres joueurs…

Allons, allons… N’y a-t-il rien de plus important au monde qui mérite notre attention…

Bref cette réaction psycho-rigide même si elle était justifiée n’amène que du négatif y compris pour la firme qui se voit maintenant critiquée dans les médias des jeux vidéos et même au niveau de journaux télévisés…

Une situation vraiment ridicule…



( Sur base d’informations également publiées sur : http://www.minutebuzz.com/ )

Cet article vous a intéressé ? Merci de voter pour celui-ci en haut du texte afin d’en assurer sa publication sur Blogonet. ( + de 100 votes = une large diffusion dans le public )

Partager sur Blogasty

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 31 janvier 2011 dans la catégorie Société & Opinions,Technologie & Futur

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire