Trois autistes pour développer le site du Ministère des Affaires étrangères en Belgique !

Autisme_Web.jpegDepuis le mois de juillet, le Ministère des Affaires étrangères belge emploie trois spécialistes pour développer leur nouveau site internet. La première particularité est que celui-ci n’est pas développé en interne par des fonctionnaires mais bien par des spécialistes externes, la deuxième spécificité consiste en ce que ces trois spécialistes sont des collaborateurs souffrant d’autisme !

Ce n’est pas le premier coup d’essai de ces collaborateurs « très spéciaux « . En effet ceux-ci ont déjà travaillé sur le tout nouveau site du Ministère de l’Economie.

Le travail de ces trois collaborateurs soufrant d’autisme est d’aller collecter des blocs d’informations sur l’ancien site Web et les réinjecter sur le nouveau. La particularité de ce travail est qu’il nécessite un savoir faire technique mais aussi que chaque migration de données nécessite une dizaine de clics de souris. Il y a donc un travail routinier répétitif qui nécessite une concentration certaine pour ne pas commettre d’erreurs.

Il a été constaté que des collaborateurs valides n’arrivaient pas à se focaliser très longtemps et que des erreurs d’inattention étaient commises. Il a donc été décidé de sélectionner ces collaborateurs autistes qui peuvent se concentrer totalement sur cette tâche répétitive sur le long terme. Personne en interne n’arrive à d’aussi bons résultats !

La société Passwerk qui emploie ces collaborateurs est une société Anversoise donc la spécialité est de tester des logiciels. Elle occupe des travailleurs autistes qui en fonction de leur handicap excellent dans ce type de travail spécifique.

Pour l’autiste l’imprévu est perturbant et menaçant, par contre, des habitudes stables constituent un atout qui permet d’obtenir un travail de qualité et de grande précision.

Une des collaboratrices, Dominique, a obtenu une licence en sciences économiques mais ne peut souffrir d’aucun imprévu, même un retard de quelques minutes la perturbe fortement. Voila pourquoi ce travail minutieux, continu, stable et routinier la motive totalement !

Avis aux spécialistes de mutation de données qui trouveront auprès des autistes une qualité de travail qu’ils ne pourront pas obtenir d’un travailleur valide faute de concentration…

Un bel exemple d’un handicap devenu atout majeur !

Visitez ici le site de la société Passwerk valorisant le travail de ses collaborateurs autistes : http://www.passwerk.be/

Cet article vous a intéressé ? Merci de voter pour celui-ci en haut du texte afin d’en assurer sa publication sur Blogonet.

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 14 octobre 2009 dans la catégorie Institutionnel & Droit

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire