Suisse : les handicapés victimes d'un désastre à cause de la prochaine révision de l'AI.

Suisse : les handicapés victimes d’un désastre à cause de la prochaine révision de l’AI.


Handicap suisseEn Suisse, la révision 6b de l’Assurance invalidité (AI) est présenté au monde du handicap comme sensée les réinsérer dans le monde du travail. En réalité pour 43 organisations cette loi si elle était votée atteindrait la limite de l’inacceptable tel un simple leurre et marché de dupe qui ne vise qu’à réaliser des économies sur le dos des moins-valides les poussant vers toujours plus de paupérisation. Cette loi provoquerait même un véritable désastre ce qui pousserait les organisations de défense des personnes handicapées à réclamer un référendum si ce texte légal devait être voté par le Parlement.

C’est donc une véritable déclaration de guerre entre ces associations et les autorités qui a été lancée.

Pour rappel, la nouvelle révision AI a été lancée pour assainir l’assurance invalidité, secteur lourdement déficitaire en Suisse. Cette révision a été présentée comme ayant pour but de faciliter la réinsertion des handicapés dans le monde du travail.

Voilà pourquoi il n’y a plus en Suisse de rentes à vie mais bien un examen périodique du degré d’invalidité. A ce titre plus de 200 postes ont été créés dans l’administration pour faciliter le retour à l’emploi des handicapés.

Pour les organisations, on a dépassé les limites de l’acceptable et personne ne croit d’ailleurs au retour magique à l’emploi, les employeurs ayant bien démontrés tout au long de ces dernière années qu’ils sont plus attirés par des collaborateurs en pleine santé que par des personnes qui rencontrent des problèmes d’autonomie.

Cette révision apparait donc d’avoir pour objectif principal une réduction des prestations de près de 700 millions de francs suisse par année au seul détriment des personnes handicapées. D’ailleurs beaucoup de personnes handicapées déclarent avoir perdu près de 30 pour cent de leurs faibles revenus sans aucune possibilité de trouver un emploi même partiel.

Cette révision 6b de l’AI apparait donc pour ces 43 organisations et pour les personnes handicapées comme un véritable marché de dupe de la part des autorités et ont décidé de lancer un référendum si cette nouvelle loi qualifiée de désastreuse devait être votée par le Parlement Suisse.

Sur base d’informations recueillies également sur le site Tribune de Genève

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3302 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 17 avril 2012 dans la catégorie Institutionnel & Droit

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire