STEPHEN HAWKING : HANDICAP ET APESANTEUR POUR LE PLUS BRILLANT ASTROPHYSICIEN !

Connaissez-vous Stephen Hawking ?

A mon avis vous n’avez pas du lire l’intégralité de ses publications par le fait qu’il s’agit certainement du plus célèbre Astrophysicien anglais.

Ses travaux principaux sont liés à la physique relativiste, à l’espace-temps. sa renommée internationale tient autant à la qualité de ses recherches qu’au handicap dont il souffre : La sclérose latérale amyotrophique appellée plus communément Maladie de Charcot.

Je suis très fier de partager avec lui au moins un point commun : Son intérêt qu’il porte à l’univers de Star Trek.. C’est au moins cela !

Pourquoi vous parler de Stephen Hawking ici, simplement pour signaler que malgré son handicap très lourd, ( quadraplégie, impossibilité de s’exprimer sans l’aide d’un ordinateur etc… ) et bien il a eu l’occasion et le « courage » ‘effectuer quatre minutes d’évolution en apesanteur à bord d’un Boeing 727-200, spécialement aménagé, qui a décollé du Centre spatial Kennedy de la Nasa en Floride.

Le Boeing monte jusqu’à 10 000 mètres d’altitude en suivant un angle de 45° avant de redescendre à 2 500 m selon la même inclinaison. Entre les deux phases, les passagers flottent pendant une trentaine de secondes dégagés des contraintes de l’apesanteur.

Pour Stephen Hawking, écrasé sur son fauteuil il s’agit d’une expérience unique .. L’apesanteur, la fin de cette pression qui augmente les effets du handicap.

Pour ce vol très spécial, Stephen Hawking était assisté de quatre médecins et de deux infirmiers qui s’étaient entraînés la veille avec un adolescent de 14 ans

Pendant ces précieuses secondes « où il a atteint le ciel et touché le paradis », selon la formule de Peter Diamandis, directeur de Zero Gravity qui lui a offert le billet (prix 3 500 dollars), l’astrophysicien, qui arborait un large sourire, a pu se soulever de son fauteuil et se mouvoir en toute liberté, brisant, l’espace de quelques instants, les chaînes de son handicap.

Je tenais a mentionner ce fait précis car lorsque l’on sait les séquelles et les problèmes engendrés par la maladie de Charcot, on peut se douter du courage et la maitrise de soi qu’a du avoir Stephen Hawking… Bref, un astrophysicien célèbre et ce mondialement qui s’échappe quelques minutes du carcan de son handicap pour toucher d’un peu plus près et librement les étoiles, quel beau symbôle pour toutes les personnes moins-valides…

Vous pouvez lire l’intégralité de cet article sur le Figaro.fr

Retrouvez l’article original et les illustrations sur l’ancien blog

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 29 avril 2007 dans la catégorie Loisirs & Sports,Société & Opinions

Partager cet article

Laissez un commentaire