San Francisco : le Golden Gate National Recreation Area sera accessible aux fauteuils roulants

San Francisco : le Golden Gate National Recreation Area sera accessible aux fauteuils roulants


Le célèbre site touristique de San Francisco, le Golden Gate National Recreation Area pose encore actuellement des problèmes d’accessibilité aux personnes en situation de handicap et plus particulièrement aux utilisateurs de fauteuils roulants.

3 millions de dollars viennent d’être injectés pour améliorer de façon drastique l’accessibilité. Bon à savoir si vous désirez visiter un jour San Francisco.

Il faut dire que le Golden Gate National Recreation Area n’est pas un parc national comme les autres, il est composé d’une multitudes de lieux et bâtiments anciens qui s’étalent sur une superficie de 2 fois et demi la taille de la ville de San Francisco elle-même. Il représente l’un des parcs nationaux urbains les plus vastes du monde et certainement le plus visité des États-Unis avec près de 16 millions de touristes par an.

La Golden Gate National Recreation Area est si étendu par le fait qu’il intègre beaucoup d’attractions touristiques de San Francisco comme la prison d’Alcatraz, le Muir Woods National Monument ou encore le Presidio de San Francisco.

Un accord qualifié historique a été conclu entre le National Park Service et les avocats de Disability Rights « droits des personnes handicapées » qui permettra d’améliorer de façon très importante l’accès en fauteuil roulant.

Pour les avocats, les personnes en situation de handicap ont été pendant trop longtemps exclue de la plupart des expériences offertes par le parcs national comme par exemple regarder un coucher de soleil sur la plage face à l’océan, admirer la beauté des séquoias, déambuler sur les sentiers au sein de la nature sauvage et visiter les structures historiques.

Selon les termes de l’accord, l’accès en fauteuil roulant aux grands sentiers doit être assuré ainsi qu’aux plages ou des tapis de plage en bois permettront de rouler sur le sable de façon autonome. Les aires de pique-nique et des toilettes accessibles n’ont pas été oubliées.

Le National Park Service investira ainsi 3 millions de dollars US. Cet accord a une portée égale car le règlement a été approuvé par le tribunal qui officialise ainsi les droits mais aussi les obligations de chaque partie.

Ce même tribunal à fixé la fin des travaux pour 2019, année à laquelle le National Park Service devra avoir respecté tous ses engagements en matière d’accessibilité aux fauteuils roulants.


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 02 avril 2014 dans la catégorie Accès à l'autonomie,Loisirs & Sports,Loisirs et Sports

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire