RoNa, le robot qui porte les patients dans les hôpitaux

RoNa, le robot qui porte les patients dans les hôpitaux


Certains y verront une déshumanisation des soins et une menace sur l’emploi dans le secteur hospitalier, certains autres y verront une aide substantielle pour le personnel des hôpitaux. Quoiqu’il en soit, l’introduction des robots dans le secteur de la santé semble bel et bien inévitable même si elle reste actuellement assez confidentielle et anecdotique.

Voici un des derniers humanoïdes destiné à aider le personnel soignant hospitalier. RoNa (selon son petit nom de baptême) a été conçu par la société américaine Hstar Technologies pour s’acquitter d’une tâche particulièrement redoutée par le personnel soignant : soulever et déplacer des patients qui peuvent peser jusqu’à 136 kg.

RoNA évite donc au personnel de devoir manipuler et transférer des personnes avec tous les risques que cela comporte tant pour le soignant que pour le soigné.

D’un autre coté, on évite au maximum les situations qui peuvent générer des accidents musculaires, des hernies ou des déformations de la colonne et on offre au patient plus de sécurité dans le processus de transfert en supprimant les risques de faux mouvements, ainsi que de chute suite à une faiblesse musculaire…

RoNa peut être contrôlé de deux manières différentes :

1 – Directement par le membre du personnel qui est présent à ses cotés,

2 – A distance par un autre opérateur.

Cette deuxième option trouve toute son utilité dans des secteurs ou une présence humaine extérieure peut poser problème comme par exemple les secteurs de quarantaine ou de décontamination.

Cette possibilité d’agir à distance est rendue possible par le fait que RoNA a la possibilité de communiquer à distance avec d’autres équipes médicales à partir d’un écran dédié.

RoNa est également capable de reconnaître des voix et des images pour réagir en fonction de certaines situations spécifiques.

S’il est vrai que nous avons toujours marqué une certaine méfiance face à l’introduction des robots au sein du processus de soins à cause des risques d’isolement et de déshumanisation que ces technologies risquent d’engendrer au sein d’une population déjà particulièrement fragilisée, il n’en reste pas moins que ce type de mission associé à des travaux de force peut rouvre ici toute son utilité.

Force est de constater que le personnel soignant et hospitalier est souvent démuni et souvent « défaillant » en matière de transfert de patients.

Combien de fois n’as-je pas vu des malades risquer de choir en salle de radiologie parce que l’opérateur ou l’infirmière présent ne sont simplement pas capables physiquement d’opérer ce type de transfert ?

C’est aussi sans compter que ce type de problématique existe aussi dans bien d’autres secteurs comme par exemple en dentisterie ou le transfert du patient entre fauteuil roulant et le siège d’intervention pose toujours un problème majeur au praticien qui très souvent se retrouve dans l’incapacité de mener à bien cette tâche précise.

Bref, RoNa, que je vous présente dans la vidéo ci-dessous, risque peut-être bien devenir un excellent associé, un humanoïde apprécié tant de la part des patients que du personnel soignant.

Si vous désirez en savoir plus sur les robots d’assistance médicale rendez-vous sur le site officiel de Hstar Technologies


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 25 novembre 2013 dans la catégorie Technologie & Futur,Technologie et Futur

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire