Proche de la poitrine, l'iPad 2 peut désactiver un défibrillateur

Proche de la poitrine, l’iPad 2 peut désactiver un défibrillateur


L’iPad 2, un tueur qui ne se connait pas encore ? Ce titre ferait peur à plus d’une amateur de technologies et pourtant selon une étude américaine qui vient d’être présentée par Gianna Chien au congrès « Heart Rythm Society 2013″, les deux aimants internes de l’iPad 2, destinés à fixer le couvercle sur la tablette (la célèbre smart-cover très pratique), sont suffisamment puissants pour désactiver les défibrillateurs implantés chez des patients.

L’étude en question a porté sur un échantillonnage de 26 patients implantés par ce que le jargon médical appelle un défibrillateur automatique implantable ou ICD mais aussi sur 4 patients porteurs d’un stimulateur et un patient porteur d’un enregistreur en boucle implantable.

Pour ces deux derniers appareils, bonne nouvelle, aucune interférence avec l’iPad 2 n’a été constatée, quelle que soit la distance mais en ce qui concerne les patients porteurs d’un défibrillateur il a pu être constaté que l’iPad 2 collé contre la poitrine désactive 30 % des appareils alors qu’à distance normale de lecture, les chercheurs n’ont constaté aucun problème.

Mettre son ipad sur la poitrine, pas courant me direz-vous et bien si, on constate que bon nombre de personnes s’endorment le soir dans leur lit avec l’Ipad contre leur poitrine. Il est annoter (mais qui la lit encore de nos jours ?) que la notice de l’iPad 2 comporte déjà un avertissement à ce sujet.

En résumé et suite à cette enquête, la société Medtronic qui est spécialisée dans les technologies médicales précise que cette étude rappelle aux patients de rester vigilants sur les nouvelles technologies et leurs accessoires, et de maintenir une distance minimale de 15 cm entre la tablette et l’appareil implanté.

Bon a soir pour éviter d’avoir à vos cotés un iPad 2 tueur.


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 17 mai 2013 dans la catégorie Santé & Médecine,Technologie & Futur

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire