Présidentielle : Martine Aubry en faveur de l'accessibilité universelle

Présidentielle : Martine Aubry en faveur de l’accessibilité universelle


Martine AubryLa course à la Présidentielle est ouverte en France, beaucoup d’hommes et de femmes politiques ont compris que le soutien des valeurs présentes dans la loi 2005 en faveur du handicap pourrait dégager un avantage électoral assez conséquent dans cette course à l’investiture. Martine Aubry vient donc de se déclarer ouvertement en faveur de l’accessibilité universelle tant réclamée par les associations et les personnes handicapées.
Cette déclaration ne peut être accueillie que favorablement après l’épisode de la proposition de loi Doligé qui tend à permettre aux collectivités d’obtenir très facilement des dérogations en matière d’accessibilité du bâti.

Evidemment soutenir la politique en faveur du handicap permet d’obtenir les faveurs d’une population globale d’environ 10 % de citoyens qui risquent bel et bien de constituer un réservoir électoral d’appoint plus qu’intéressant surtout en cas d’intention de vote serré.

C’est dans ce contexte que Martine Aubry a participé au rassemblement « Pas de bâtons dans les roues » organisé par l’Association des paralysés de France ( APF ) contre les attaques portées par l’UMP à la loi handicap de 2005 et à la notion d’accessibilité Universelle.

Alors, quelles annonces de Martine Aubry faut-il retenir ?

Dans son Projet pour 2012, elle s’engage à rétablir l’accessibilité comme norme et à respecter enfin les engagements internationaux de la France en matière de handicap.

Pour soutenir concrètement les communes dans leur effort, elle propose de créer une agence nationale pour l’accessibilité universelle dans les domaines transversaux du cadre bâti, de la communication, de la culture, des réseaux afin de recenser les bonnes pratiques et de financer les projets innovants.

Pour Martine Aubry, rien ne peut justifier les multiples tentatives de la droite pour anéantir cette exigence d’accessibilité au moyen de diverses « dérogations » et « mesures de substitution », y compris en ayant recours aux cavaliers législatifs comme dans la loi Paul Blanc.

La ligne politique handicap de Martine Aubry est donc toute tracée, une voie diamétralement opposée à la ligne gouvernementale actuelle.

Stratégiquement, Martine Aubry n’aurait pas pu trouver un meilleur moment pour formuler ses propositions, un moment ou toute la classe sociale composée de personnes handicapées est sérieusement choquée et en colère contre les dirigeants actuels qui ne cessent d’inscrire le mécanisme de dérogation à l’accessibilité dans leur agenda législatif.

Cette immense réservoir de déception voir de rancoeur ne peut qu’être favorable à tout candidat qui se déclarera en faveur de la notion d’accessibilité universelle mais surtout qui respectera concrètement cette valeur face aux intérêts financiers souvent peu compatibles avec ce principe.

Il est à noter que le handicap devient aussi un sujet politique porteur pour les candidats, un phénomène dont on ne peut que se réjouir et les déclarations de Martine Aubry au sujet du handicap et de l’accessibilité universelle viennent bien confirmer cette tendance.


"Je suis pour une loi d'accessibilité... par martineaubry

Accessibilite handicap humour

« Cet article vous a intéressé ? Merci de voter pour celui-ci ci-dessous afin d’en assurer sa publication sur Blogonet. ( + de 100 votes = une large diffusion dans le public ) »

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 03 octobre 2011 dans la catégorie Institutionnel et Droit

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire