Parking handicap : des quotités respectées pour des normes parfois ignorées

Parking handicap : des quotités respectées pour des normes parfois ignorées


Beaucoup de gestes ou de mouvements paraissent simple à entreprendre : entrer dans un bâtiment, appuyer sur une sonnette, franchir une marche, se présenter à un guichet, etc.

Ces actions semblent automatiques et faciles à exécuter pour quiconque, ce qui n’est pas toujours le cas pour les personnes souffrant d’un handicap.

D’où le besoin de procéder à des aménagements pour faciliter l’accès par tous moyens.

Jean-Christophe Verro de l’entreprise Seton, auteur de cet article, nous fait remarquer que malheureusement, la mise en place de ces aménagements ne coule pas toujours de source.

Si ceux-ci sont mis en place, ils ne le sont pas toujours selon les règles prescrites.

Le cas des places de parking est un exemple type.

Si le nombre de places dédiées est souvent respecté, celles-ci ne sont pas toujours agencées selon les règles prescrites.

Souvent ces places ne sont que des places « normales » reconverties.

En fait, la mise en place d’une place de stationnement réservée a pour but de faciliter l’accès plus que le stationnement.

Si une place est disponible mais que sa taille ne permet pas la manipulation d’un fauteuil roulant ou encore que son accès direct ou que l’accès au bâtiment associé ne sont pas libres et sans entrave, cette place n’a pas de réelle efficacité.

L’esprit de la réglementation est de supprimer le plus grand nombre possible d’obstacles au déplacement et à l’usage des bâtiments et de leurs équipements pour des personnes qui, bien qu’ayant une déficience motrice, sensorielle ou intellectuelle, sont capables de vivre de façon indépendante et autonome.

En parlant de règlementation en matière de parking handicap, quelle est-elle réellement ? Vous pourrez trouver un résumé très clair des règles prescrites en cette matière sur le site même de cette société.

Bon à savoir…


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 17 avril 2014 dans la catégorie Accès à l'autonomie,Institutionnel & Droit

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire