Parking handicap : des autocollants contre les inciviques !

Parking handicap : des autocollants contre les inciviques !


Matthieu Vellut, handicapé suite a un grave accident a décidé de traquer les conducteurs inciviques qui ne respectent pas les places de parking réservées aux personnes handicapées grâce a des autocollants dédiés.

N’en pouvant plus de devoir tourner en rond parfois 20 minutes a cause de quelques malpolis, il a décidé de créer un site internet à partir duquel il est possible de commander des autocollants au graphisme original afin de ne plus devoir se taire devant ce type d’égoïsme devenu insupportable.

Je vous laisse ci-dessous son communiqué :

Beaucoup d’efforts sont faits pour intégrer les handicapés. Dans une société individualiste, qui a pourtant de plus en plus peur du démantèlement de la sécurité sociale, les signes d’attention à l’égard des personnes handicapées sont autant de signes rassurants : les handicapés sont protégés, défendus, du moins est-on en droit de se dire.

Au-delà des discours, un témoin, parmi d’autres, peut symboliser l’attention portée aux personnes handicapées : les emplacements de parking réservés, qui fleurissent un peu partout.

Mais faites le test : 40% de ces places, en moyenne, sont squattées par des personnes qui n’ont pas le droit d’y être. Avec bien entendu toujours d’excellentes excuses :

« Je n’en avais que pour 2 minutes »,

« Il n’y avait pas de place » (c’est bien la raison pour laquelle il y a des places pour handicapés…),

« Je n’avais pas vu le panneau » (ce qui est inquiétant, vu leur grande visibilité et la couleur bleue peinte sur le sol : ne faudrait-il pas leur retirer le permis ?).

Au-delà de l’aspect anecdotique d’une place de parking, c’est le manque total de civisme qui interpelle. Ces petits gestes mesquins qui minent la vie en société au quotidien.

« Je n’en pouvais plus de devoir tourner en rond parfois 20 minutes, tout ça parce que quelques malpolis (et je mâche mes mots) ne sont pas capables de se garer correctement. Un petit mot sur la voiture ? Ils n’en font rien. Appeler la police ? Elle met en général une heure à venir, ce qui est bien trop tard. Alors, j’ai pris les choses en main. »

Mais la solution apportée au problème, en plus d’être efficace, se veut visible et ludique. Quatre autocollants à apposer sur la vitre avant des véhicules mal stationnés ont été développés. Quatre autocollants avec des messages tantôt interpellants, tantôt amusants : « Tu veux être à ma place ? », « Besoin de lunettes ? », « Prochaine fois : dépanneuse», « Bon pour une chaise roulante ».

L’objectif est multiple :

* avant toute chose, bien entendu, essayer de faire prendre conscience à toutes ces personnes qui commettent « ces petits actes inciviques » de ce qu’ils font, et les dissuader de recommencer

* en plus de la prise de conscience, c’est créer sans doute un sentiment de gêne, de honte : leur incivisme ne passera plus inaperçu

* enfin, qui sait, le fait de voir fleurir ces autocollants sur les pare-brises des voitures impliquées pourrait créer enfin une prise de conscience du grand public pour les problèmes et tracas que rencontrent chaque jour les personnes à mobilité réduite.

« Ce qui est paradoxal dans ce concept, c’est que ça marche, nous explique Matthieu Vellut. Sans doute mon initiative est-elle connue dans mon quartier, mais mon emplacement est de moins en moins squatté par des voitures indésirables. Et donc, je l’espère, à terme, ces autocollants n’auront plus de raison d’être ».

Le système pour se procurer les autocollants est très simple : un site internet www.myparking.be


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 24 juin 2013 dans la catégorie Accès à l'autonomie,Aides & Matériel,Médias & Evénements

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire