Métro Londonien : une chance de voir les rampes d'accès pour fauteuil roulant survivre ?

Métro Londonien : une chance de voir les rampes d’accès pour fauteuil roulant survivre ?


Dans le métro de Londres, les rampes d’aide à l’embarquement pour fauteuils roulants installées lors des Jeux olympiques et Paralympiques étaient normalement temporaires et auraient bien pu disparaitre.

La BBC vient de faire savoir que la TFL (Transport for London) viennent de décider que les rampes d’aide à l’embarquement resteraient en place dans 16 stations de métro encore pendant quelques mois afin d’évaluer ce dispositif.

Peut-être une chance de pouvoir conserver une plus grande accessibilité des stations de métro dans la capitale ? Tout le monde l’espère.

Ces rampes spéciales utilisées lorsqu’il existe un écart entre le quai et la rame ont été particulièrement appréciées par les personnes à mobilité réduite pendant ces JO.

Il aurait été sans doute inconcevable et très peu logique d’abandonner ce dispositif et de revenir à l’ancien environnement peu accessible.

En effet, il faut savoir qu’à Londres, lorsque vous montez en fauteuil roulant à bord d’une rame, il peut y avoir un dénivelé qui peut atteindre 20 centimètres vers le haut ou vers le bas, entre le quai et le train. Un véritable danger pour les utilisateurs de fauteuils roulants.

Les difficultés d’accès aux stations cumulées à ce problème dangereux ne rendent donc pas le métro Londonien comme un modèle d’accessibilité.

Grâce aux rampes qui furent installées lors des Jeux Olympiques et paralympiques, beaucoup d’utilisateurs moins valides utilisant un fauteuil roulant ou un scooter électrique ont été en mesure d’utiliser le métro ce qui représentait un fait exceptionnel.

La TFL (Transport for London) vient donc de faire savoir qu’elle va examiner tous les aspects de l’utilisation de ces rampes d’accès spécifiques y compris les avantages pour les clients, la fiabilité, le coût, la fréquence d’utilisation et le potentiel du système pour une utilisation ultérieure « éventuelle ».

Rien n’est donc encore joué mais il existe donc une petite chance pour que ces rampes d’accès pour fauteuil roulant puissent subsister aux Jeux et puissent enfin devenir un matériel sur lequel les personnes handicapées et les PMR pourront compter…

Du moins, c’est à espérer !


    Plus à propos de Philippe Steinier

    Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

    Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

    Article publié le : 04 février 2013 dans la catégorie Accès à l'autonomie,Aides & Matériel

    Lectures complémentaires

      Partager cet article

      Laissez un commentaire