Les nouveaux bus de Metz inaccessibles aux fauteuils roulants

Les nouveaux bus de Metz inaccessibles aux fauteuils roulants


L’APF Moselle ne décolère pas, malgré leurs nombreux avertissements les rampes des nouveaux bus de Metz sont impraticables aux fauteuils roulants.

Pourtant, ces nouveaux bus de marque Van Hool disposent pourtant bel et bien de rampes d’accès. Le problème c’est qu’elles ne peuvent-être utilisées de façon autonome par une personne seule en fauteuil roulant. En effet, la plateforme de 20 cm est trop inclinée et présente des rebords arrondis non biseautés de 2 cm.

Ces inepties au niveau conception ont pour effet que les petites roues des fauteuils roulants bloquent sur le rebord empêchant ainsi le franchissement. Il est même impensable de faire du deux roues arrières à cause de la déclivité de la pente.

Cette déclivité exagérée risque de faire tomber la personne à mobilité réduite en arrière. De plus, dans le sens de la descente vers le trottoir, les cale-pieds du fauteuil roulants touchent le sol et l’utilisateur se retrouve bloqué dans une situation dangereuse surtout si quelqu’un pousse malencontreusement à ce moment le fauteuil.

Pourtant ce flop magistral n’a pas empêché les édiles d’inaugurer ce nouveau réseau de bus Mettis en grandes pompes.

l’APF ne décolère pas car elle a notifié maintes fois les anomalies techniques de ce type de bus, depuis un an, notamment en commission d’accessibilité.

Comment en est-on arrivé à cette situation révoltante ?

Le blog Faire Face de l’APF a permis à Raúl Morales la Mura, responsable régional du développement associatif de l’APF, de s’exprimer dans ses colonnes.

Celui-ci ne voit qu’une explication plausible : la municipalité se serait fiée à l’homologation obtenue par le constructeur Van Hool mais le jour de l’homologation, c’est la palette manuelle, installée au niveau de la deuxième porte, qui a été utilisée. En un seul tenant et moins inclinée, elle est satisfaisante mais ne doit être utilisée qu’en cas de panne.

Les équipes techniques de Metz seraient au travail pour présenter une solution pour fin novembre. Dans le cas contraire, Susanne Barbenson, représentante de l’APF Moselle, promet des actions plus musclées

Lisez l’article dans son intégralité sur le blog de Faire Face.


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 16 octobre 2013 dans la catégorie Accès à l'autonomie,Aides & Matériel,Société & Opinions

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire