L’E-Book en braille : la solution d’accessibilité ultime aux bibliothèques pour les aveugles doit encore relever plusieurs challenges.

( Cet article vous a intéressé ? Merci de voter ci-dessus afin d’en assurer la publication sur Blogonet )

Prototype de l'E-book pour le brailleLe produit est dans sa phase de recherche et développement. Il n’est donc encore tout à fait sur qu’il arrivera à court terme dans une phase de commercialisation mais il pourrait bien révolutionner l’accès des aveugles aux documents numériques. Il s’agit d’un E-book permettant de lire tout document pdf immédiatement traduit en braille sur une surface polymère électroactif plus communément appelé EAP…

Des designers ingénieux :

Les designers Seon-Keun Park, Byung-Min Woo, Sun-Hye et Jin Woo-Sun Park ont réalisé le prototype d’un E-book en mode braille, avec un écran qui permet d’afficher dynamiquement le braille grâce à la technologie EAP

Un polymère électroactif :

Un polymère electroactif (EAP) réagit à un signal électromagnétique, changeant ainsi sa surface avec suffisamment de précision pour afficher des caractères en braille. Des chercheurs américains avaient publié leurs recherches à ce sujet dans la revue Science Direct de novembre 2007.

Une solution universelle :

Les livres en brailles sont très onéreux à produire. Le public visé étant assez restreint, la rentabilité financière pour le fabricant et le distributeur n’est généralement pas suffisante ce qui explique le petit nombre de livres en Braille disponibles par rapport à la littérature mondiale.  . Ce genre de produit pallierait ce problème, n’importe quel fichier pdf serait « lisible » par l’E-Book. Le nombre de documents en braille disponibles augmenterait donc de façon exponentielle.

Deux challenges à réussir :

Le premier challenge pour les designers n’est plus de mettre au point la technologie car elle existe déjà est de trouver une société de capital a risque et un entrepreneur désireux d’injecter des fonds importants dans ce projet.
Le deuxième challenge est lié à un aspect plus technologique, en effet, la technique de l’EAP est très gourmande en énergie. les polymères électro-actifs doivent modifier les formes des surfaces au fur et à mesure que l’on tourne les pages, il n’est pas sur actuellement que les batteries actuelles offrent une autonomie suffisante pour une utilisation correcte du périphérique. Il y a donc lieu de tenir ce projet à l’oeil.

( Source : http://www.yankodesign.com )

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 24 avril 2009 dans la catégorie 2009,Produits,Sensoriel

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire