LA DISCRIMINATION INTRA-HANDICAP VU PAR LA SNCF EN GARE DE LILLE.

Voici peu de temps que je vous parlais de l’intention de faire payer un montant de 5 Euros l’assistance fournie aux personnes handicapées dont le taux d’invalidité n’atteint pas 80 %. ( Voir l’article )

Plus moyen de rejoindre ou quitter le train, ni d’être accompagné dans la gare sans rétribuer le service au prix fort.

Une grève est donc prévue de vendredi 26 octobre 2007 à Dimanche en gare de Lille.

Il est vrai également qu’en plus du système financier discriminatoire que ce sont 7 postes de cheminot dédiés auparavant à ce travail qui passent à la trappe.

Vu du coté SNCF, le service était rendu gratuitement par ces cheminots mais il est nécessaire de renflouer sa filiale en difficulté financière en misant sur le triplement des voyageurs à mobilité réduite

Nouveauté, à la veille de la grève, la Direction Régionale de la SNCF informe le public que le tarif de 5 Euros qui devrait être instauré le 1er février ne s’appliquera pas aux personnes en fauteuil roulant.

Toute personne se déplaçant en fauteuil roulant sera accompagnée gratuitement avec ou sans carte d’invalidité. Il n’y a pas lieu de se réjouir car la discrimination reste d’actualité et la SNCF veut toujours appliquer le fait de faire subir et payer aux personnes handicapées la mauvaise accessibilité de ses bâtiments, la mauvaise adaptation des trains et des wagons ( alors qu’ils auraient pu l’être depuis très longtemps ).. Bref, c’est la victime d’une absence de politique volontariste de la SNCF qui est prié de payer pour les erreurs de la même société… Assez unique comme système…

Le fait de donner « carte blanche » aux personnes en fauteuil roulant est une discrimination supplémentaire dans la discrimination… Tout au plus pourrais-ton croire que la SNCF essaie stratégiquement de diviser pour mieux régner… casser le front des revendications au niveau des associations et des personnes moins-valides… Qu’en est-il par exemple des nombreuses personnes aveugles ou mal-voyantes qui sont tributaires des transports en commun ? des accidents temporaires ? bref, c’est le principe même qui est exécrable.. Imaginons-nous faire peser sur les populations généralement les plus faibles économiquement les services d’accessibilité qui sont rendus généralement nécessaire pour pallier à un manque de décision concrètes sur le terrain.. Faire payer la victime de ses propres manquements.. Celà s’appelle simplement du cynisme.

C’est la philosophie même du système qui est en jeu en gare de Lille car si aujourd’hui la SNCF arrive à faire payer l’accessibilité dans une gare, il n’y aura plus aucune raison de le faire partout ailleurs.. Pourquoi pas dans les bus, les métros, les taxis adaptés, les grands magasins, les cinémas qui doivent perdre quelques sièges ect…

C’est une vision de la société inacceptable qui nous est proposé par la SNCF…

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 25 octobre 2007 dans la catégorie 2007,Discrimination

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire