iPhone 5 : La Pomme nous prend-t-elle pour des poires ?

iPhone 5 : La Pomme nous prend-t-elle pour des poires ?


En tant que vénérable (ou disons, amateur des produits Apple) je travaille depuis les premières heures sur un ensemble d’ordinateurs Mac, écoute mes musiques sur iPod, utilise l’iPad et bien sur téléphone avec celui qui a tellement fait parler de lui l’iPhone 5. En tant qu’utilisateur convaincu j’attendais vraiment beaucoup de ce nouveau Iphone 5 surtout en matière d’accessibilité. Résultat : une immense déception.

Pendant l’ère Steve Jobs, l’iPhone était vraiment un objet unique avec son magnifique design qui, on peut le dire a révolutionné le « look » des téléphones et des smartphones (et ceci au niveau international) et ses innovations technologiques ( l’écran tactile a connu son réel essor avec l’iPhone) tout ceci sans parler de l’accessibilité du produit.

L’iPhone fut pour moi un smartphone révolutionnaire dans sa version 1, 2, 3, et 3GS puis vint la disparition du leader charismatique d’Apple : Steve Jobs.

Tout le monde savait que la firme à la Pomme risquait de se retrouver dans une période de « latence », ou elle devrait reprendre son souffle.

Le problème est qu’il semble bel et bien que la situation soit plus grave qu’elle ne parait. Apple, qui fut cette firme qui était toujours le leader des nouveautés technologiques a fini par stagner petit à petit pour enfin, avec cet iPhone 5, ne plus proposer de produits uniques et vraiment innovants par rapport aux autres marques disponibles sur le marché.

C’est ce qui c’est passé ensuite avec l’iPhone 4 suivi du 4S (qui a eu le mérite de voir la naissance de SIRI, cette reconnaissance vocale dont on attendait beaucoup) et maintenant l’iPhone 5.

Si les acheteurs Apple patientaient et comprenaient bien que l’iPhone 4 et 4S ne seraient pas de véritables révolutions comme l’étaient les prédécesseurs, l’iPhone 5 était attendu par les passionnés d’Apple comme le renouveau du smartphone, celui qui allait nous émerveiller et redevenir un vecteur d’une évolution technologique que ne serait rencontrée chez aucun concurrent. Les rumeurs allaient bon train et tout le monde croyait fini les Keynote de style « traditionnelles post-Jobs ».

Ces keynotes traditionnelles de l’ère Post-Jobs se résumaient en 4 points : Un produit plus rapide, un produit avec des dimensions différentes (plus fin), un produit plus léger et enfin un écran Rétina toujours plus « beau ». Bref une évolution qui était générée par l’évolution des composants même mais certainement pas par des fonctionnalités révolutionnaires liées au smartphone.

Quelle ne fut pas ma déception en suivant en direct la keynote de septembre 2012. Apple nous a refait le coup des 4 points

L’iPhone 5 était plus rapide avec son professeur A6 (une évolution normale), l’iPhone 5 présente de nouvelles dimensions ( plus haut et plus fin (d’accord), l’iPhone 5 est plus léger (bon, et alors ?) un écran Rétina extraordinaire (Ok) et c’est à ce niveau que l’on s’attendait a voir un ensemble de fonctionnalités extraordinaires qui allaient clouer la concurrence sur place … et … et…rien.

Je retiendrai surtout deux points intéressants : la photo panoramique et le réseau 4G (qui soit dit en passant est loin d’être souvent intéressant en Europe )

Voila, la messe est dite. L’iPhone 5 qui nous fut présenté comme le nouveau venu qui allait révolutionner le monde des smartphones n’est en réalité qu’une évolution technologique normalisée.

Personnellement, en ce qui concerne le monde du handicap j’attendais beaucoup de l’évolution de SIRI. Il faut oser dire que SIRI sur l’iPhone 4S a suscité beaucoup d’espoirs qui n’ont pas réellement été tenus. Une fois que vous avez demandé 20 fois la météo et lancé 15 communications vocalement, vous finissez par très vite vous lasser du système qui vous demande beaucoup trop souvent de répéter votre requête pourtant simple et bien articulée. Combien d’utilisateurs n’as-je pas vu repasser à la commande clavier et abandonner SIRI.

Pourtant SIRI aurait pu faire toute la différence sur l’iPhone 5, il aurait pu en faire un terminal qui aurait répondu majoritairement à la voix de son propriétaire et qui aurait pu reléguer le clavier virtuel aux oubliettes. Force est de constater que SIRI semble toujours confiné à un rôle d’option technologique en « voie de développement » et ce n’est pas la démonstration d’une recherche de restaurant ou une demande de résultat de Football (comme on l’a encore vu pour l’iPhone 5) qui va nous prouver le contraire.

Pourtant SIRI en plus d’être la révolution technologique possible, aurait pu être la solution ultime à l’accessibilité des smartphones aux personnes handicapées. Il n’en sera rien cette fois.

Je ne voudrais pas être ici seulement négatif ou pessimiste mais il est grand temps qu’Apple redevienne un créateur, un meneur ( comme pendant la période Jobs ) et quitte son rôle de suiveur prudent et procédurier en matière de brevet. On dirait que la firme est devenue beaucoup plus frileuse, prudente et attentiste. Ce n’est pas l’iPhone 5 qui démontrera le contraire malheureusement.

La presse internationale elle-même ne s’en est pas laissé compter et, à part les « fans de la pomme » qui trouveront sans doute l’iPhone 5 la dernière merveille des merveilles, force est de constater que les titres des article parus au lendemain de la keynote de 2012 étaient tous assez négatif en voyant en l’iPhone 5 juste une évolution technologique normale sans grande originalité…

Le journal Le Soir en Belgique utilise même le terme de « décevant », lui qui la veille parlait d’un iPhone 5 qui serait sans aucun doute un tueur de smartphones. Le nouvel observateur quant à lui publie un article qui reprend très bien les raisons de ma frustrations 20 minutes.fr se montrait aussi réservé et fait le tour des évolutions technologiques et de l’intérêt pour pour chaque catégorie d’utilisateur, Test achat (Belgique) pointe du doigt le manque d’attractivité de l’iPhone 5 et je passe bien d’autres articles qui se montrent tout aussi circonspects ou vraiment déçus.

l’iPhone 5 peut donc être malheureusement qualifié de « update » mais ne changera en rien le monde de l’accessibilité du smartphone au bénéfice des personnes handicapées et ne changera pas grand chose au monde actuel des smartphones.

En résumé il est urgent qu’Apple se ressaisisse, redevienne un leader innovant comme pendant l’ère Steve Jobs et surtout, je dis bien surtout arrête de nous faire d’autres futures Keynotes en 4 points (taille, légèreté, écran et rapidité ) ces arguments en deviendront alors risibles

Le prochain iPhone nous indiquera exactement ce que vaut la firme à la Pomme de l’après Jobs… en gros c’est à ce moment qu’elle passera ou qu’elle cassera.

iPhone 5

" frameborder="0" width="480" height="270">
Apple dévoile son iPhone 5 par BFMTV

" frameborder="0" width="480" height="270"> iPhone 5 : les fabricants d'accessoires se... par BFMTV

" frameborder="0" width="480" height="270"> iPhone 5 : premières impressions en vidéo par CNETFrance

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 14 septembre 2012 dans la catégorie Technologie & Futur,Technologie et Futur

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire