Handicap : un article pour Laurie, Privée d'IUT par le conseil Général

Handicap : un article pour Laurie, Privée d’IUT par le conseil Général


Laurie a 18 ans et est handicapée IMC à 80 %. Se déplaçant en fauteuil roulant depuis 10 ans, elle a, malgré les obstacles obtenu son bac et a choisi de poursuivre ses études en DUT Génie Électrique et Informatique industriel à l’IUT de Grenoble.

L’IUT de Grenoble a manifestement réservé un accueil de qualité à cette jeune fille mais, malgré le courage de Laurie et cette bonne intégration au sein même de l’IUT, il reste un paramètre qui menace les études de Laurie, son transport.

Seul moyen de transport adapté à son cas, le taxi, un taxi dont le coût est totalement à charge des parents, Cette situation financièrement insoutenable pour les parents pourrait trouver une solution si la famille de Laurie pouvait bénéficier d’un accord du Conseil Général permettant d’obtenir la prise en charge des déplacement.

Or, c’est à ce niveau que la machine grippe et que la situation devient totalement critique.

Malgré certaines propositions qui furent avancées, les portes se sont brusquement refermées. Suite à cette situation nous venons de recevoir par e-mail un message qui nous a interpellé et qui débouche sur une demande de soutien par pétition interposée.

Voici ce message

Je voudrais vous raconter l’histoire invraisemblable, celle de Laurie Moscillo, une jeune Lycéenne studieuse qui obtient son Bac avec mention, et qui décide de s’inscrire à l’université comme tant d’autres pour poursuivre ses études, jusque la, une Banale histoire si seulement Laurie était une jeune fille comme vous et moi ,,,

Laurie n’est pas juste une jeune fille comme celle que vous rencontrez dans la rue, c’est une battante en situation de handicap qui pourrais donner une leçon de courage, d’ambition a plus d’une personne de celle qui par leurs manques d’humanité l’ont prive depuis des mois simplement de transport pour se rendre dans son université, son crime est d’être différente ,,,

Le conseil général de Haute-Savoie décide simplement au bout de 6 ans, de stopper le financement du transport de Laurie, sans aucune explication et surtout en totale illégalité avec les lois de ce pays, sous Divers prétextes.

Laurie et sa maman aurons pourtant tout tenté, conciliation, modification, adaptation mais en vain, le Pot de Terre contre le Pot de Fer, Un combat usant, contre un mur d’incompréhension ou sont ils simplement indifférents ???

Comment peut on répondre par la négative, utilisant un système qui consiste a engager une sorte de partie de Ping Pong géante, des non-Réponses sans parler de réponse méprisante du genre  » Laurie pourrait s’y rendre par elle même  » ,  » les parents devraient aménager leurs horaires  » ou encore  » les déplacements vers le médico Social peut être prise en charge mais pas vers l’IUT  »

Sylvie, la maman de Laurie que j’ai eu au téléphone hier m’explique : » c’est un vrai dialogue de sourds, que nous avons entamé avec le conseil général qui ne mène à rien ….

« une solution avait pourtant été proposé, sous forme de prise en charge du transport de Laurie Aller/retour du Lundi et vendredi, une promesse de Mr Bardet (Délégué au handicap du conseil général de Haute-Savoie), une promesse jamais tenue, mais confirmé a un journaliste du messager, le 3 Octobre dernier (Lire ici)

Nous avons tenté de joindre le conseil général de Haute-Savoie à plusieurs reprises mais sans succès, Laurie quant à elle n’est plus en mesure de se rendre à l’université.

Une pétition a été mise en ligne : Vous pouvez signer celle-ci ICI

Voir également le Comité de Soutien de Laurie Moscillo sur Facebook à l’adresse https://www.facebook.com/pages/Comit%C3%A9-de-Soutien-Laurie-Moscillo/1417411625158779


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 15 avril 2014 dans la catégorie Enseignement & Travail,Institutionnel & Droit,Société & Opinions

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire