Handicap : OPEN GLASS, le futur technologique des Google Glass ?

Handicap : OPEN GLASS, le futur technologique des Google Glass ?


Si le sort du projet Open Glass dépend aujourd’hui du succès futur ou non des Google Glass, il se pourrait que ce projet Open Source offre une multitude de possibilités technologiques qui devraient permettre aux personnes aveugles et malvoyantes de retrouver un maximum d’autonomie.

Beaucoup de médias ont joué la carte du sensationnalisme en titrant « Open Glass : rendre la vue aux aveugles ! » et ont ainsi alimenté des rumeurs et donné une fausse idée de ce que représente ce projet actuellement en développement.

Alors Open Glass ? Qu’est-ce donc ?

Open Glass est le projet développé par la start-up Dappervision qui consiste à développer une application spécifique visant à rendre un maximum d’autonomie aux personnes atteintes de cécité via le support matériel si bien connu maintenant : les Google Glass.

La personne aveugle pourra utiliser l’application Open Glass sur ses lunettes Google selon deux modes opératoires

1 – Le premier mode permettra de mieux appréhender les objets qui se trouvent dans l’environnement grâce à une capture d’écran et… des amis fiables. Globalement, l’utilisateur pourra effectuer une capture d’images d’un objet qu’il a du mal à conceptualiser. La photo prise sera envoyée sur les réseaux sociaux auprès d’amis spécifiques qui pourront alors lui apporter la réponse souhaitée . La synthèse vocale lira les réponses reçues.

2 – Le deuxième mode baptisé « Memento » utilisera aussi la capture d’images mais cette fois les données reçues seront envoyées et traitées dans une base de données de reconnaissance d’objets. Si les caractéristiques de l’objet ont été intégrés préalablement avec commentaires dans la base de données alors celle-ci renverra la réponse à l’utilisateur, réponse fournie également grâce à la synthèse vocale.

Bien sur, si ce deuxième mode ne donne aucune réponse satisfaisante ou ne peux pas reconnaitre l’objet, on peut alors toujours repasser sur le premier mode opératoire et faire appel aux amis via les réseaux sociaux.

La boucle est ainsi bouclée et la personne malvoyante devait ainsi augmenter considérablement son degré d’autonomie dans un environnement inconnu.

Bien sur les concepteurs du projet et fondateurs de la Start-Up, Brandyn White et Andrew Miller, essaient, en plus de que de rendre le système opérationnel, de trouver les parades nécessaires pour solutionner au mieux les soucis techniques qui pourraient survenir (par exemple en cas de mauvaise couverture internet dans une zone géographique précise).

Si l’annonce de cette technologie semble très prometteuse, il faut la recevoir actuellement avec beaucoup de prudence car elle n’est pas encore finalisée mais elle dépend également comme nous l’avons déjà dit du succès des Google Glass, de la capacité financière de pouvoir en acquérir et aussi de la présence ou non d’une couverture internet correcte et fiable.

Il vous est possible actuellement de vous rendre sur le site internet officiel d’OPEN GLASS à l’adresse http://www.openglass.us/ pour y découvrir un ensemble de vidéos sur le projet mais aussi sur les essais actuels.


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 24 septembre 2013 dans la catégorie Accès à l'autonomie,Technologie & Futur,Technologie et Futur

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire