Finlande : Parking pour handicapés quelles règles et quelles facilités ?


Parking_Finlande.jpegJe vous propose de faire un large tour d’Europe des règles qui sont associées aux places de parking pour personnes handicapées accessibles avec votre permis de stationnement Européen.

Vous pourrez vite vous rendre compte que votre carte est loin de vous donner les mêmes droits dans toute l’Europe.

Aujourd’hui :

LA FINLANDE :

Sur la voie publique et dans les parkings, les places de stationnement réservées aux handicapés sont signalées par le symbole d’un fauteuil roulant. Vous ne pouvez vous y garer si ces places portent un nom ou le numéro d’immatriculation d’un véhicule.

Stationnement sur la voie publique

– Vous pouvez vous garer dans les rues où le stationnement est strictement interdit.
– Vous pouvez stationner pendant une durée illimitée dans les rues où le stationnement est gratuit mais à durée limitée.
– Vous pouvez stationner gratuitement et sans limite de temps dans les rues où le stationnement est régi par des parcmètres ou un horodateur.
– Vous pourrez être autorisé à circuler et à vous garer dans des zones piétonnes. Vérifiez sur place.

Stationnement dans les parking : Les véhicules qui affichent un permis de stationnement pour handicapés peuvent se garer gratuitement et sans limite de temps.

Permis de stationnement : Modèle UE

Contact

Senior Officer
Ministry of Interior
Säästöpankinranta 2 A
FIN-00530 Helsinki

( Sur base d’informations publiées par le Forum International des Transports )

Cet article vous a intéressé ? Merci de voter pour celui-ci en haut du texte afin d’en assurer sa publication sur Blogonet. ( + de 100 votes = une large diffusion dans le public).

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 03 février 2010 dans la catégorie 2010,accessibilite,Auto-car-moto,Transport,Transports

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire