Dysfonctionnement SNCF : un handicapé abandonné dans un train

Dysfonctionnement SNCF : un handicapé abandonné dans un train


SNCF Alexis MunozLa SNCF se retrouve à nouveau pointée du doigt, et plus particulièrement son service d’accompagnement des personnes handicapées  » Accès Plus« . Un aveugle Auxerrois s’est retrouvé bloqué pendant cinq heures dans un train sans savoir ou il allait. Son angoisse ne s’est arrêtée qu’une fois lorsque celui-ci s’est arrêté au dépôt.

Cette mésaventure inacceptable est celle qu’à vécu Alexis Munoz, guitariste aveugle, après avoir fait appel au service Accès Plus de la SNCF 48 heures avant son départ.

En effet, il doit emprunter le train Bayonne-Paris Montparnasse puis descendre de celui-ci à Paris et avec l’aide de l’assistance SNCF (chargée de l’attendre à l’arrivée) se diriger vers un taxi, direction Bercy, puis Auxerre.

Petit problème, a Paris, l’agent SNCF n’est pas présent. Il est reparti chez lui sans prévenir qui que ce soit qu’un voyageur handicapé visuel doit alors absolument bénéficier d’une assistance.

Le train repartira à vide avec comme seul occupant Alexis Munoz qui ne sait même pas ou il se rend et quand le train maudit va stopper.

Après une petite enquête menée par notre voyageur, il apparait que ce n’est pas du personnel SNCF qui s’occupe des personnes handicapées voyageant avec Accès plus mais bien divers sous-traitants qui sont parfois loin de garantir la fiabilité et la qualité du service. Pour la SNCF, ce service d’assistante fonctionne quand même relativement bien si l’on tient compte que celui-ci s’est occupé l’année dernière de 11450 moins-valides avec succès. La SNCF admet cependant que des dysfonctionnements peuvent être relevés.

En guise d’excuse, la SNCF a proposé d’offrir à Alexis Munoz un trajet gratuit, une proposition insuffisante pour lui et son avocate. Ils demandent à ce titre à la SNCF une réparation symbolique car pour eux ces dysfonctionnements témoignent d’un manque de respect et de courtoisie générale, avec des contrôleurs dont « le comportement est à revoir »… du moins quand ils sont présents.

Pour beaucoup de navetteurs handicapés qui font appel à « Accès Plus« , si la SNCF a la volonté d’améliorer son service, il n’en reste pas moins qu’en réalité c’est un véritable sentiment de dégradation de celui-ci qui est ressenti et ce depuis de très nombreux mois.


( Sur base d’informations et photo également publiés sur : Yonne.fr )

« Cet article vous a intéressé ? Merci de voter pour celui-ci ci-dessous afin d’en assurer sa publication sur Blogonet. ( + de 100 votes = une large diffusion dans le public ) »

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 31 mai 2011 dans la catégorie Société & Opinions

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire