Des prothèses auditives fabriquées pour 50 euros revendues 3000 euros en France

Des prothèses auditives fabriquées pour 50 euros revendues 3000 euros en France


Le Parisien jette un pavé dans la marre ou plutôt, devrais-je dire, dans le tas de prothèses auditives.

En effet, le journal dénonce le fait que des tarifs totalement prohibitifs et indécents seraient appliqués à ce type de matériel, empêchant ainsi un grand nombre de personnes déficientes auditives de pouvoir acquérir une prothèse qui pourrait diminuer l’impact de leur handicap

La France compte six millions de malentendants mais seulement la moitié d’entre eux sont équipés d’un appareil auditif, la raison serait à rechercher du côté du prix de la prothèse.

Le Parisien assure que le prix de ces prothèses peut atteindre, pour le matériel haut de gamme, les 3.000 euros alors même que leur fabrication en Chine revient à environ 50 euros.

Lorsque que l’on tient compte du fait que la sécurité sociale ne rembourse que 119 euros par prothèse et les complémentaires santé environ 350 euros on comprend très vite que la personne malentendante a à sa charge plus de 1.000 euros d’équipement et ceci…par oreille.

Ce prix « opaque » sans commune mesure avec la valeur de l’appareil proviendrait de différents facteurs comme l’application d’une marge bénéficiaire exagérée appliquée par les différents intermédiaires et une concurrence limitée entre les principaux producteurs.

Ces abus auraient un impact extrêmement négatif car pour certains médecins le sous-équipement généré par des prix exagérés permettent de faire perdurer les troubles de l’audition ce qui accélère les risques de sénilité.

Une récente étude, baptisée Acoudem et réalisée par des médecins spécialistes a démontré à ce titre, que l’équipement en prothèses auditives était un facteur ralentissant l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Le différentiel de près de près de soixante fois le prix entre la production de la prothèse et son prix de vente au consommateur commence à interpeller sérieusement les autorités. Quand à savoir si ce questionnement débouchera sur un assainissement du secteur, les choses sont moins claires.

Lire ici l’intégralité de l’article/strong> sur LE PARISIEN


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 02 avril 2014 dans la catégorie Aides & Matériel,Santé & Médecine

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire