Comment choisir une aide à la marche parfaitement adaptée à ses besoins ?

Comment choisir une aide à la marche parfaitement adaptée à ses besoins ?


Pour faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap ou ayant des difficultés motrices et surtout leur offrir une sécurité dans leurs déplacements, une aide à la marche peut s’avérer nécessaire. Il est impératif que cette aide soit parfaitement adaptée à leur environnement et surtout à leur pathologie (arthrose, perte d’équilibre,…) afin de maintenir leur autonomie de déplacement.

Il existe différents types d’aides à la marche Caroline Bréant, ergothérapeute-conseil chez Pasolo.com nous prodigue quelques conseils pour vous choisir en toute connaissance de cause une aide à la marche en fonction de vos besoins personnels, de votre environnement, de votre pathologie. 

LA CANNE DE MARCHE

Les points forts :

– Elle est légère
– Certains modèles sont réglables en hauteur
– D’autres modèles sont pliables, donc peu encombrants (possibilité de les ranger dans un sac à dos par exemple)
– Certains modèles sont équipés de 3 ou 4 pieds (tripode ou quadripode) pour plus de stabilité

Les points faibles :

-N’offre qu’un léger appui
-Nécessite un bon équilibre

Personnes concernées : personnes ayant besoin d’un appui peu conséquent, ayant un bon équilibre.

LA BEQUILLE OU CANNE ANGLAISE

Les points forts :

– Elle offre un appui brachial
– Elle est réglable en hauteur
– Il existe différents embouts interchangeables : absorbeur de choc, avec un plus grand diamètre pour plus de stabilité, avec crampons,…

Les points faibles :

– Nécessite une bonne coordination lorsqu’il faut utiliser 2 béquilles

Personnes concernées : personnes ayant besoin de soulager l’appui de l’un des deux membres inférieurs.

LE CADRE DE MARCHE

Les points forts :

– Il offre un soutien très stable
– Il est équipé de pieds avec patins antidérapants
– La hauteur des pieds de certains modèles est réglable
– Certains modèles sont plus étroits pour faciliter le passage des portes

Les points faibles :

– Utilisation préférable à l’intérieur mais peut être utilisé à l’extérieur sur des surfaces lisses
– Il entraîne une fatigue chez la personne qui doit soulever et poser alternativement l’appareil lors du déplacement
– Il est déconseillé aux personnes ayant des pathologies au niveau des épaules

Personnes concernées : les personnes marchant lentement, ayant un périmètre de marche assez court, des problèmes d’équilibre et/ou de coordination.

LES DEAMBULATEURS 2 ROUES

Les points forts :

– Il est compact et donc idéal pour un usage en intérieur
– Il est léger et permet de se déplacer sans trop d’efforts : il suffit de pousser l’appareil qui « glisse » grâce aux 2 roues avant et aux 2 patins arrière
– La hauteur des poignées est réglable
– Certains modèles sont est pliables pour faciliter le rangement ou le transport
– Certains rollators sont équipés d’un plateau ou d’une assise qui permettent de transporter des objets et de se reposer
Il dispose de freins par pression : le fait de s’appuyer dessus permet l’arrêt, il est donc adapté aux personnes ayant des problèmes de préhension

Les points faibles :

– Plutôt adapté aux sols ayant une surface lisse
– Il nécessite tout de même un minimum de force dans les virages

Personnes concernées : les personnes marchant lentement et qui ont besoin d’un appui stable.

LES DEAMBULATEURS 4 ROUES

Les points forts :

– Il offre un soutien très stable
– Il est très robuste
– Il est équipé de 4 roues (ou 6 roues avec les 2 roues avant doublées) ce qui est idéal pour l’extérieur
– Les roues avant sont pivotantes pour plus de mobilité
– Il dispose d’une assise et d’une pochette de rangement
– Il est pliable pour faciliter le rangement ou le transport
– Les roues arrière sont équipées de freins pour plus de sécurité et peuvent être bloquées pour immobiliser l’appareil et s’asseoir dessus

Les points faibles :

– Il est plus lourd que les autres aides à la marche
– Il est aussi plus volumineux

Personnes concernées : les personnes marchant à une allure presque normale, mais qui ont besoin d’un appui stable.

Pour plus d’information, je vous invite à consulter l’article complet sur le site de PASOLO.com : Aide à la marche : comment bien la choisir ?

Cet article a été rédigé par Caroline Bréant, ergothérapeute-conseils chez PASOLO.com.


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 26 mars 2014 dans la catégorie Aides & Matériel

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire