Cast Offs, la « fausse téléréalité » avec des handicapés fait un tabac et séduit les associations : visualisez le making off

CastOffs2.jpegLe 26 novembre, je vous parlais ICI de Cast Offs, cette nouvelle série diffusée sur Channel 4, la chaîne TV à l’origine de pas mal de scandales.

Le concept est simple, tourner une fausse téléréalité ( style koh-Lanta ) croisé avec le concept de Lost ) mais mettant en scène de réelles personnes moins-valides avec des handicaps très variés.

Cette série scénarisée par les auteurs de Skins, Shameless et The Thick of It, et également en partie écrite par les handicapés qui ont accepté de participer à la série, a été tout de suite pointée du doigt comme une tentative de Channel 4 d’utiliser le handicap pour créer le scandale, attirer les voyeurs de toute sorte…

Or Cast Offs semble bel et bien bien plaire au public et tendance encore plus extraordinaire de plaire également aux associations de défense des personnes handicapées. Certaines applaudissent même le programme prce qu’il ose s’attaquer frontalement aux préjugés dont sont victimes les personnes simplement différentes. Une bonne manière pour elles de jeter un coup de pied dans la fourmilière des préjugés.

Ces six handicapés qui doivent survire isolés sur une île pendant 90 jours font un bon sort à l’audimat de la chaîne.

Si cette série n’est pas ( encore ? ) diffusée dur le continent, je vous propose de découvrir ci-dessous le making-off de la série avec les acteurs handicapés. Une première étape pour capter l’ambiance de l’émission.




Cet article vous a intéressé ? Merci de voter pour celui-ci en haut du texte afin d’en assurer sa publication sur Blogonet. ( + de 100 votes = une large diffusion dans le public ).

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 02 décembre 2009 dans la catégorie 2009,Médias,Vidéos

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire