Belgique: une vidéo relative à l'enfer du métro en fauteuil roulant.

Belgique: une vidéo relative à l’enfer du métro en fauteuil roulant.


Les discours officiels sont toujours très positifs et même parfois empreints d’une certaine auto-satisfaction très surprenante. Pour preuve les affiches publicitaires et autres messages médiatiques qui vantent les progrès réalisés en matière d’accessibilité dans ce beau et vaste monde des transports en commun.

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) ne se prive pas, par exemple, de mettre en avant ses services accessibles aux personnes en fauteuil roulant. Ainsi, son service d’assistance dans le métro semble augurer d’excellentes conditions de transport entre les diverses stations de métro de la capitale belge.

La réalité semble cependant moins scintillante et moins sympathique que celle qui nous est « vendue » officiellement.

Ainsi Nicolas Delplace, utilisateur de fauteuil roulant électronique a tourné une vidéo très surprenante et interpellante.

En passant par un interlocuteur STIB au ton assez tranchant, à l’impossibilité d’utiliser le service d’assistance sans avoir prévenu de sa présence 24 heures avant le déplacement (ce qui rend impossible tout trajet spontané et direct), aux annulations de dernière minute et, cerise sur le gâteau, aux diverses stations toujours inaccessibles, on se rend alors vite compte que l’expérience d’un trajet en métro à Bruxelles lorsque l’on est en situation de handicap devient vite une mission, si pas impossible, du moins une expérience anxiogène et totalement négative.

Comme mentionné sur l’article que la RTBF lui consacre aujourd’hui et après avoir interpellé la société des transports bruxellois en février dernier, il dénonce des « lignes très peu accessibles » et des « circuits très peu adaptés« .

Mais, plus qu’une question d’infrastructures, c’est le manque de flexibilité et de garanties des services de la STIB qui sont pointées du doigt.

Ses loisirs (et donc tous ceux des personnes en fauteuil roulant) doivent toujours être prévus à l’avance, aucune spontanéité n’est donc possible sans oublier qu’il est impossible d’utiliser le service de transport en mini-bus le week-end, le moment ou pourtant ces mêmes loisirs, animations, concerts et réunions conviviales sont les plus nombreux et prisés.

La possibilité d’annulation unilatérale de la part de la STIB (et en dernière minute) de son service « handicap » ainsi que l’absence de garanties quant à l’heure d’arrivée et de départ aggravent encore la situation.

Le « comble », écrit encore Nicolas Delplace , c’est la surtaxation (à raison de 0,30 euro la minute) qui est d’application lorsque l’on utilise le numéro de téléphone permettant de demander une assistance lors du trajet en métro.

La STIB reconnait la situation en ces termes : « il est vrai que de nombreuses lignes sont peu accessibles aux personnes en fauteuil roulant et la présence d’une aide ne permet pas pour autant de se déplacer sans encombre ».

Dont acte, mais peut-on encore accepter en 2014 de tels discours et de tels résultats pour le département des transports en commun d’une ville qui, rappelons le, s’enorgueilli fréquemment d’être « LA » capitale de l’Europe ?

Nicolas Deplace a néanmoins décidé de conscientiser (avec un certain humour décalé) le plus de personnes possibles face à cette situation d’inaccessibilité grâce à sa page Facebook, intitulée « Transports en commun : vraiment pour tous ? »

Je vous laisse découvrir ici son « parcours du combattant »

Articles connexes :

RTBF Info : « Manque d’accessibilité à la STIB: une vidéo interpellante »

LA DERNIERE HEURE : « Je dois prévoir tous mes déplacements »

PAGE FACEBOOK : « Transports en commun : vraiment pour tous ? »


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 30 juin 2014 dans la catégorie Accès à l'autonomie,Aides & Matériel,Institutionnel & Droit,Société & Opinions,Société et Opinions

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire