American : une note insultante pour deux passagers sourds n'est pas passée inaperçue (vidéo)

American : une note insultante pour deux passagers sourds n’est pas passée inaperçue (vidéo)


Mais quelle mouche a donc piqué cet employé d’American Airlines lorsqu’il a rédigé une petite note sur le reçu de valises perdues par deux passagers sourds, James Moehle et Angela Huckaby ?

Il faut dire que celle-ci ne respire pas vraiment le respect auquel devrait naturellement avoir droit chaque passager. Ce manque évident de tact a incité une des plus grande compagnie aérienne au monde à présenter des excuses officielles, excuses relayées par les plus grands médias américains.

C’était la première fois que James Moehle et Angela Huckaby, deux passagers sourds empruntaient l’avion. Par manque de chance, leurs valises s’égarèrent en cours de leur cheminement dans l’aéroport. Quelques jours après, celles-ci furent retrouvées et restituées à leurs propriétaires.

Quelle ne fut pas alors leur surprise de découvrir alors un petit mot écrit à la main par un employé d’American Airlines sur le reçu accompagnant les bagages qui précisait :

 » Please Text, deaf and dumb « 

c’est à dire  » « S’il vous plait envoyez un texto, sourd et bête ». « Texto » d’accord, « Sourd » d’accord mais « Bête » ???

Ce petit mot rendait bien évidemment la note suffisamment insultante pour ces deux clients sourds pour les inciter à adresser leurs griefs à la compagnie aérienne.

Face à cette situation qui était déjà pointée du doigt dans certains journaux, American Airlines a diffusé une excuse publique mentionnant :

« We apologize to Mr Moehle and ms Huckaby. It was clearly a very poor choice of words. We’re confident there was no ill will but we’ll looking into this further »

soit « Nous nous excusons auprès de Mr. Moehle et Mme Huckaby. C’était clairement un très mauvais choix de mots. Nous sommes convaincus qu’il n’y avait toutefois pas de mauvaise intention mais nous allons rester attentif à cela ».

La porte parole d’American Airlines a précisé que l’anglais n’était pas la langue maternelle de l’employé auteur de la note et assure qu’il ne voulait pas se montrer insultant mais désirait uniquement prévenir le livreur qu’il fallait contacter les deux voyageurs par SMS, et non téléphoner à cause de leur surdité.

James Moehle et Angela Huckaby ayant précisé qu’ils ne désiraient pas faire renvoyer l’employé indélicat mais juste être traités avec plus d’égard, la compagnie a précisé que le salarié en question devrait suivre une formation de sensibilisation au respect d’autrui. Les voyageurs et leurs proches ont bien accueilli cette initiative.

Un seul petit mot fuse et c’est une grande compagnie qui se sent médiatiquement mal à l’aise. Comme quoi une entreprise gigantesque qui dépense des sommes colossales en publicités et en conseils de boites de ‘com peut vite se retrouver en difficulté médiatique à la suite d’une petite note de 5 mots sur le reçu de bagages et d’un mot très indélicat…

Bref, une petite histoire qui prouve combien l’attitude respectueuse de tous est nécessaire tant humainement qu’économiquement parlant. Telle est la morale de cette petite histoire….


Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 01 avril 2014 dans la catégorie Médias & Evénements,Société & Opinions

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire