5 catégories de handicapés chinois peuvent passer leur permis de conduire depuis ce premier avril 2010.


Conducteur_Chine.jpegCette information originale m’a été transmise par Pascale de  » Sinoiseries Blog  » que je remercie ici.

C’est à partir de ce premier avril 2010 que 5 catégories précises de handicapés chinois peuvent avoir accès au permis de conduire, ce qui n’était pas encore possible jusqu’à présent.

Les 5 catégories de handicaps autorisés sont :

– membre inférieur droit

– les deux membres inférieurs

– les déficients auditifs

– légers problèmes du pouce droit

– légers problèmes de préhension

Il faut savoir que du fait de lacunes dans la réglementation, en dehors des handicapés de la jambe gauche, jusqu’à présent, la plupart des handicapés chinois ne pouvaient pas passer le permis de conduire.

Une visite médicale est requise et le seul endroit habilité est le Centre de réhabilitation sino-japonais de Pékin.

Cette avancée des normes légales devrait régulariser une situation qui apparaissait plus chaotique. En effet, nombreux sont les handicapés chinois qui conduisent sans permis de conduire depuis déjà bien longtemps en bidouillant des systèmes ad-hoc ou en important officieusement des systèmes de conduite portatifs comme on en trouve aux USA ou au Japon.

Je vous invite à lire l’article original sur « Sinoiseries Blog » pour avoir un aperçu très pratique de la situation concrète et pratique en Chine, surprenant (Cliquez ici )

(Crédit Photo : http://auto.changsha.cn Sur base d’informations également publiées sur : http://sinoiseries.blogspot.com )

Cet article vous a intéressé ? Merci de voter pour celui-ci en haut du texte afin d’en assurer sa publication sur Blogonet. ( + de 100 votes = une large diffusion dans le public )

Plus à propos de Philippe Steinier

Philippe Steinier a publié 3325 articles dans le blog Handimobility..

Président association Handimobility. Economiste - Licencié en sciences sociales

Article publié le : 02 avril 2010 dans la catégorie Institutionnel & Droit,Transport

Lectures complémentaires

    Partager cet article

    Laissez un commentaire